Le Blog by Stéphanie Coutas

Passion et inspiration – entretien avec Mathilde, architecte d’intérieur chez SC Edition

Au sein de son agence, Stéphanie Coutas s’entoure des meilleurs professionnels et intègre dans son équipe les jeunes talents qu’elle repère au sein des grandes écoles parisiennes. Nous dressons aujourd’hui le portrait de Mathilde, architecte d’intérieur inspirée.

Mathilde, vous êtes architecte d’intérieur, quel est votre quotidien au sein de SC Edition ?

Mes missions sont assez variées et suivent les projets en cours. Pour certains, je crée des planches matériaux afin de mettre en scène les idées de Stéphanie. Pour d’autres, je réalise des élévations (projet en coupe) et des plans sur ordinateur présentant les murs, meubles, matériaux et couleurs d’un projet. Cette base sera enrichie par Stéphanie puis présentée aux clients.

Enfin je participe au suivi de deux chantiers à Paris pour l’aménagement et la décoration de résidences privées.

 

 L’agence offre un niveau de prestations luxueuses faisant intervenir quantités d’artisans. Quelles sont les conditions nécessaires à une parfaite coordination ?

Ils s’écoulent parfois plusieurs mois entre la réalisation des planches et l’aménagement d’un appartement. Stéphanie supervise chaque étape et fait les ajustements nécessaires au fur et à mesure de l’avancée du projet.

Lorsqu’un chantier se termine, nous organisons les livraisons de mobiliers, tapis, textiles… dans un temps réduit. Les commandes sont anticipées afin que l’ensemble soit livré au plus juste dans cette fenêtre. D’autant qu’une grande partie de nos créations sont produites sur-mesure. L’agence réalise un travail de chef d’orchestre avec les entreprises de travaux, les artisans et nos propres professionnels afin que chacun prenne part à sa partition au moment voulu.

 

L’agence réalise un travail de chef d’orchestre… afin que chacun prenne part à sa partition au moment voulu.

 

SC Edition travaille également sur des projets d’aménagement et de décoration à la demande de particuliers. Comment leurs goûts influencent-ils vos choix ?

Chaque client arrive avec son univers, ses demandes, ses contraintes. Ils prennent contact avec Stéphanie car ils apprécient son travail. Ils ont souvent eu l’occasion de visiter ses appartements et souhaitent retrouver sa marque dans leur propre habitat.

Nous avons un rôle de conseil, pour les amener à s’ouvrir à de nouveaux horizons, aller vers des tendances auxquelles ils n’auraient pas pensés.

Stéphanie traduit leurs attentes et nous leur faisons des propositions au plus proche de leur souhait, en déclinant une ambiance pour l’ensemble de leur résidence afin de garantir une belle harmonie.

 

 Comment définiriez-vous le style SC Edition ?

Stéphanie se renouvelle sans cesse. C’est une créatrice avant-gardiste qui met en scène des intérieurs autour d’un objet, d’un matériau. Par exemple, lorsque Stéphanie se rend au Marbrerie de la Seine, elle repère une plaque en particulier et sait immédiatement la projeter dans un futur projet. Elle imagine une salle de bains, un meuble, une tête de lit, le sol d’une entrée. C’est très inspirant d’être auprès d’elle dans cette phase de création.

 

Les tapis Tai Ping sont de vraies œuvres d’art aux dimensions incroyables qui s’intègrent pourtant parfaitement dans les salons d’apparat.

 

Dans cet esprit de mise en scène, quel rôle joue la lumière ?

Le choix des lumières est primordial pour mettre en avant les objets décoratifs, les œuvres d’art… Elles viennent également habiller les plafonds, grâce aux lustres et luminaires dessinés par Stéphanie, comme lors de sa collaboration avec la maison Baccarat .

L’espace tout entier va être habité par ce rayonnement se reflétant sur des jeux rideaux.

 

Lors de vos débuts à l’agence, quels sont les projets qui vous ont le plus marqués ?

En intégrant le secteur de la décoration de luxe, je découvre chaque jour des projets hors-normes. La capacité de Stéphanie à enrichir son style en continu, en collaboration avec des artisans d’art, ouvre le champ de possible de manière exponentielle. Si je ne devais garder qu’un projet, ce serait la collaboration de Stéphanie avec la maison Tai Ping. Ces tapis sont de vraies œuvres d’art aux dimensions incroyables (6 mètres X 7 mètres) qui s’intègrent pourtant parfaitement dans les salons d’apparat que nous décorons.

 

Nouvelles tendances, innovations, comment rester à la pointe dans le domaine du luxe ?  

Nos travaux de recherche sont au coeur de notre processus de création. L’équipe travaille en étroite collaboration avec nos fournisseurs qui nous présentent chaque année de nouvelles collections. Nous nous déplaçons dans les showrooms de nos ébénistes, marbriers. Nous participons à des salons professionnels. Chaque nouvelle idée est partagée au sein de l’équipe. Si une pièce nous a plu, elle peut venir s’intégrer à un projet déjà en cours. Enfin Stéphanie nous présente régulièrement le travail d’artistes qu’elle suit de près.

 

Pour cette année à venir, quels sont vos nouveaux projets ?

Nous démarrons prochainement un nouveau projet dans un hôtel en Côte-d’or (Bourgogne). Stéphanie est déjà intervenue dans cet établissement. Le propriétaire souhaite continuer cette collaboration. Stéphanie nous a confié une sélection de tissus, de tête de lit, de mobiliers : une création en devenir que j’aborde avec énormément d’enthousiasme.